• La fin du mois de mai voit les naissances dans le marais.

    On a toujours hâte de voir les nouveaux nés et on s'émerveille  à chaque fois de voir

    que les naissances vont bon train.

    Puis, le coeur s'assombrit au fur et à mesure des journées qui passent

    de voir le nombre des petits diminués de jour en jour, victimes de prédateurs

    qui ont eux aussi des petits au nid à nourrir.

    Ainsi va la vie dans le marais.

    Tadornes de Belon suivant leur mère sur la berge

    ils étaient 15 ce jour là ; j'y suis retournée 5 jours après il n'en restait plus que 5.

    La vie dans le marais - Tadorne de Belon et sa progéniture

    là, Ils sont avec les avocettes élégantes

    La vie dans le marais

     

    une cane milouin  avait une dizaine de petits canetons,

    là aussi, grosse cata , il n'en reste plus un seul

    La vie dans le marais

     

    Je n'ai pas revu la cane colvert et ses poussins

    La vie dans le marais

     

    Gallinule Poule d'eau et son petit

    La vie dans le marais

     

    Echasse blanche et ses 4 petits que j'ai eu plaisir à revoir

    La vie dans le marais - 1er jour de passage

    Second passage, ils étaient bien là et sur la route  !

    La vie dans le marais - Second passage

    Ils se sont vite planqués

    La vie dans le marais

     

    Vu également

    un beau chevalier guignette

    La vie dans le marais - Chevalier guignette

     

    Aigrette garzette

    La vie dans le marais - Aigrette garzette

     

    Canard souchet mâle , pas vu la femelle qui doit encore couver

    La vie dans le marais

     

    Chevalier gambette, seul

    La vie dans le marais - Chevalier gambette

     

    Echasse blanche

    La vie dans le marais - echasse blanche

     

    Beaucoup moins enthousiasme comme photo

    cette pauvre pie en cage servant d'appelant très certainement

    La vie dans le marais

     

    Ainsi qu'une pauvre corneille sensée effrayer ses congénères

    La vie dans le marais

     

    Sur la route du retour

    2 belles surprises m'attendaient

    Ces glaïeuls des marais que je vois pour la première fois,  noyés parmi la belle végétation des fossés du marais en ce moment

    La vie dans le marais - Glaïeuls des marais

     

    Ainsi que les cygneaux du Port du Collet

    qui pour une fois étaient plus à ma portée.

    La vie dans le marais - cygne et cygneaux

     

    MERCI pour vos PARTAGES sur les réseaux sociaux

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    36 commentaires
  • Madame est entrain de couver dans les hautes herbes

    Monsieur Souchet veille à la tranquillité de sa dulcinée qui s'accorde

    tout de même quelques sorties, histoire de se dégourdir les pattes.

    La femelle ressemble à celle du colvert, elle a le bec orangé, les yeux sombres.

    Canard souchet femelle

     

    La particularité du canard souchet c'est son bec

    en forme de spatule utilisé pour filtrer la nourriture prise dans l'eau.

    Canard souchet dans le marais - Mâle

     

    Canard souchet dans le marais

     

    Les yeux du canard souchet sont jaunes

    Canard souchet dans le marais

     

    Canard souchet dans le marais

     

    Le bec du canard souchet est noir

    Canard souchet dans le marais

     

    il peut peser jusqu'à 800g

    Canard souchet dans le marais

     

    Vivre jusqu'à 21 ans si les chasseurs lui fichent la paix

    Canard souchet dans le marais

    Canard souchet dans le marais

     

    MERCI pour vos PARTAGES sur les réseaux sociaux

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    29 commentaires
  • Tous les printemps on les attend de pieds fermes

    qui ?

    les sternes et mouettes bien sûr

    Mais pas n'importe quelles sternes ni mouettes

    non

    des spéciales qu'on a hâte de voir chaque année venir nidifier dans le polder

    sébastopol à Noirmoutier.

    1) Sterne pierregarin

    (bec rouge, pattes rouges, queue long filet)

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

    Un joli présent que Madame a accepté

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

    2) STERNE CAUGEK

     bec noir,pointe jaune, pattes noires

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

     3) MOUETTE MELANOCEPHALE

     Capuchon noir, descendant bas dans la nuque

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

    Devant , une sterne pierregarin

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

    Devant une mouette rieuse , capuchon marron haut sur la tête.

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

    Présence également de barges à queue noire.

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

    MOUETTE RIEUSE

    (nuptiale) capuchon chocolat haut sur la tête

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

    Une photo pour que vous vous rendiez compte de la taille

    des sternes par rapport aux mouettes .

    Mélanocéphale et Pierregarin

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

    Oiseaux du polder Sébastopol à Noirmoutier

     

     

    MERCI pour vos PARTAGES sur les réseaux sociaux

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    26 commentaires
  • La gorgebleue à miroir est un petit passereau pesant

    de 15 à 25g et pouvant vivre jusqu'à 8 ans.

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

    Le miroir de l'oiseau sous la gorge peut être blanc ou roux selon la sous-espèce.

    La femelle a le miroir blanc

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    La gorgebleue à miroir est capable d'imiter d'autres oiseaux jusqu'à 35 !

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    Elle se nourrit d'insectes, vers et araignées.

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    La gorgebleue se trouve dans les broussailles peu élevées des marais

    et niche au sol, d'où l'importance de ne pas aller marcher

    dans les endroits où il se trouve au risque de marcher sur le nid et d'écraser les oeufs,

    Hélas cette consigne n'est pas toujours respectée !

    2 gugusses dans la lande pour avoir THE PHOTO de plus près

    au mépris des oiseaux nicheurs

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    L'espèce est totalement protégée en FRANCE.

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    La gorgebleue vient passer les beaux jours dans l'ouest et le nord

    de la France , en général de mars à septembre , puis elle repartira

    hiverner en Afrique ou en Inde.

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    Son chant  ---> ici

    Gorgebleue à miroir - Avril 2018

     

    pour l'observation de l'oiseau,  il est préférable qu'il n'y ait pas de vent

    et que le soleil soit présent, ensuite se poster sans faire de bruit et attendre

    la bonne volonté de l'oiseau de venir chanter perché sur une petite branche .

     

    Je vous recommande les sorties Nature de

    l'Association Hirondelle

    Vendredi 4 mai de 10h à 12h

    02 51 74 02 62

    Page facebook -

     

     

    MERCI pour vos PARTAGES sur les réseaux sociaux

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique