• Pensées

    J’ai écrit ton nom…
    J’ai écrit ton nom sur le sable,
    Mais la vague l’a effacé.
    J’ai gravé ton nom sur un arbre,
    Mais l’écorce est tombée.
    J’ai incrusté ton nom dans le marbre,
    Mais la pierre a cassé.
    J’ai enfoui ton nom dans mon cœur,
    Et le temps l’a gardé.

    Pensées

     

    Pensées

     

    Pensées

     

    Pensées

     

    Pensées

     

    Pensées

     

    Pensées

     

     Photos prises au cimetière de Pornic

    « Bruant des neiges Bernerie en Retz , balade à Port Royal - 2016 »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    26
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 20:37

    L'éloignement des êtres chers et désormais disparus (fait qui me concerne) n'empêche pas de les porter toujours dans notre coeur et de penser à eux chaque jour... Bonne soirée, Yzatis44

    25
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 18:58

    Belles pensées.....!

    Bonne soirée.

    24
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 18:35

    Un article sobre et  émouvant en prolongement d'un très beau texte !

    Bises .

    23
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 18:13

    ton texte ...extrait de ...

    Mots de Coeur


    Aimer, c'est se surpasser.
    Pour être aimé, il faut aimer.
    Vivre, c'est apprendre à aimer.
    Les poètes nous aident à aimer.
    Loin des yeux, mon coeur pleure.

    22
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 17:07

    un moment de recueillement  en famille !

    21
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 16:50

    Une pause réflexion, la Toussaint...

    20
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 13:50

    Bonjour Framboise

    Je connaissais ce texte et je le trouve très beau

    Aujourd'hui pour moi c'est surtout l'anniversaire de mon petit-fils et de toute façon perso je ne suis pas tradition, je ne vais jamais au cimetière en période de Toussaint mais par contre je m'y rends régulièrement dans l'année, les miens reposent tous en Limousin et sont à jamais dans mon cœur

    Je reprends aujourd'hui, j'avais carrément perdu l'habitude de bloguer ! lol !

    Bisous, bonne journée

     

    19
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 12:57

    un texte que j'ai toujours aimé de Jacques Prévert....

    Homme

    Tu as regardé la plus triste la plus morne
    de toutes les fleurs de la terre
    Et comme aux autres fleurs tu lui as donné un nom
    Tu l'as appelée Pensée.
    Pensée
    C'était comme on dit bien observé
    Bien pensé

    Et ces sales fleurs qui ne vivent ni ne se fanent jamais
    Tu les as appelées immortelles...
    C'était bien fait pour elles...

    Mais le lilas tu l'as appelé lilas
    Lilas c'était tout à fait ça
    Lilas... Lilas...

    Aux marguerites tu as donné un nom de femme
    Ou bien aux femmes tu as donné un nom de fleur
    C'est pareil.
    L'essentiel c'était que ce soit joli
    Que ça fasse plaisir...

    Enfin tu as donné les noms simples à toutes
    les fleurs simples
    Et la plus grande la plus belle
    Celle qui pousse toute droite sur le fumier de la misère
    Celle qui se dresse à côté des vieux ressorts rouillés
    A côté des vieux chiens mouillés
    A côte des vieux matelas éventrés
    A côté des baraques de planches
    où vivent les sous-alimentés

    Cette fleur tellement vivante
    Toute jaune toute brillante
    Celle que les savants appellent Hélianthe
    Toi tu l'as appelée soleil
    ...Soleil...
    Hélas ! hélas ! hélas et beaucoup de fois hélas !
    Qui regarde le soleil hein ?
    Qui regarde le soleil ?
    Personne ne regarde plus le soleil
    Les hommes sont devenus ce qu'ils sont devenus
    Des hommes intelligents...
    Une fleur cancéreuse tubéreuse et méticuleuse
    à leur boutonnière
    Ils se promènent en regardant par terre
    Et ils pensent au ciel
    Ils pensent... Ils pensent... ils n'arrêtent pas de penser...
    Ils ne peuvent plus aimer les véritables fleurs vivantes
    Ils aiment les fleurs fanées les fleurs séchées
    Les immortelles et les pensées
    Et ils marchent dans la boue des souvenirs
    dans la boue des regrets
    Ils se traînent
    A grand-peine
    Dans les marécages du passé
    Et ils traînent... ils traînent leurs chaînes
    Et ils traînent les pieds au pas cadencé...
    Ils avancent à grand-peine
    Enlisés dans leurs champs-élysées
    Et ils chantent à tue-tête la chanson mortuaire
    Oui ils chantent
    A tue-tête
    Mais tout ce qui est mort dans leur tête
    Pour rien au monde ils ne voudraient l'enlever
    Parce que
    Dans leur tête
    Pousse la fleur sacrée
    La sale maigre petite fleur
    La fleur malade
    La fleur aigre
    La fleur toujours fanée
    La fleur personnelle...
    ...La pensée...

    18
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 12:33

    De très jolies pensées, toutes en émotion. j'aime beaucoup le petit coeur...

    Belle journée, bises

    Cendrine

    17
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 11:55

    Tu as raison : tant qu'on pense à nos aimés, ils vivent encore !

    Belle journée à toi.

    16
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 11:17

    coucou du mercredi!!! il fait soleil en Picardie!! bisous Sylvie  

    15
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 11:12

    ah j'aime beaucoup les fougères... on en avait mis l'année dernière mais elles ont gelées.

    la croix est très belle !

    et les pomponettes aussi ce sont celles ci de fleurs qu'on a mises sur ma gd mère et mon papa, les autres tombes ou personne ne va sauf nous, on a mis des fleurs artificielles en soie, que maman avait commandé, chez le fleuriste. j'aime pas mais bon les cimetières sont loin et on y va qu'à la toussaint, ça à le mérite de tenir longtemps, sans devenir sale. on les change en mars par là avant que le soleil fasse passer les couleurs.

    très bon mercredi à toi, demain reprise à l'école, gros bibi flo

    14
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 11:04

    Belles pensées !

    Bises et bonne journée Framboise

    13
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 10:56

    Très beaux clichés. J'ai l'intention de faire une petite visite dans un grand cimetière de la ville cet aprem.

    Bises

    12
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 10:03

    Salut

    On n'oublie ceux qu'on aime ou qu'on a aimé

    bonne journée

    11
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 09:49

    Bonjour Framboise,

    Des photos bien émouvantes ... Nos chers disparus sont dans nos coeurs, on y pense souvent, ils sont près de nous ... Bises, Véronique

    10
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 09:28

    Bonjour Framboise,

    Les cimetières sont beaux maintenant, une très belle pensée

    Belle journée, bises !

    9
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 08:47

    17 ans fleuriste ,inutile  de te dire  que  ce jour  était  un jour  de boulot  !!!!!   mon dieu  ta première photo   ,avant  cela se vendait comme des petits  pains(mais pas à quinze  cts ) hihihihi  Je n'ai  dormi  que d'un œil,Jallen  ne s'est pas plains d'ailleurs  il  dort  encore ,j'ai hâte qu'il  se lève  pour  voir l'état  de son œil, Le ciel est bleu  ce matin,bonne journée big bises

    8
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 08:32

    Bonjour Framboise

    Belle citation de circonstance.

    Bises savoyardes

    7
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 08:32
    Claudine/canelle

    Bonjour 

    Des pensées qui nous ramenent à la vie d'avant !

    Bises

    6
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 08:02

    De belles photos !!!  Les cimetières sont tellement beaux en cette période !!!

    Bonne journée Framboise gros bisous Rozy

    5
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 07:54

    Des pensées de saison... mais valables toute l'année !

    Gros bisous

    4
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 06:58

    ....today, je pense aussi....

    Bonne journée à toi.

    3
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 06:36

    C' est toute la différence entre le corps et l' esprit, la matière finit toujours par disparaître, tandis que l' âme est éternelle !

    Toutes les civilisations ont une pensée pour ses défunts, et  la Toussaint est l' occasion  d' une communion.

     Merci pour ces belle sphotos

     Passe une bonne journée

     Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :